dimanche 16 avril 2017

Les égarés






 " Les égarés "



COLLAGE   30X40CM    2017





COLLAGE  30X40CM    2017    " 3 Pièces "




                                                              


COLLAGE  30X40CM    2017    "6 Pièces"

dimanche 5 mars 2017

Les Passanges




Détail " Les Passanges"



"Les Passanges" 40X50CM  - 2017








"Les Passanges" Collage sur PLEXI  40 X 50 CM



                                                                              

mercredi 19 octobre 2016

Nona's Family

 
"Les reptiliens"
 
 
 
       La mémoire des images                     La peau des mémoires vives             
       La mémoire en stretch                       Exhale ses ramages
       En rides et en résilles                         S'éxalte sur le tas
       Le derme des mémoires se fige          En succulences dérives
       Et suspend les dérives                       Qui se meuvent et soupirent
                                                              La toile des yeux s'imprime
                                                                                    Sous le souffle des ans
                                                              Le ménage se plisse
                                                              Le manège s'invite





 
       Dais des exuvies                                      Le doigt sur la paupière
       Membranes irriguées                                Et l'aisance des iris
       Organes exprimés                                    Assurent sur les stances
       Muqueuses exfoliée                                  Une tessiture tactile
                                                                     Lisible sur le lien
       Et retrouve la fréquence                           Qui unit hier à demain
       Des séismes et des transes                       Mais qu'il faut bien traduire
       Des caresses et des coups                        Le stock encombre les distances
       Des liesses et des repos                           A l'or des sous ans tendus
                                                                     Relier les reliefs
                                                                     Et déduire sur les poussières
                                                                     Et les larmes et les stucs
                                                                     Les moutures agiles
                                                                     Les moulures actives
                                                                     Les morsures habiles
                                                                     Et les sculptures soudées
                                                                     Au plaies et aux plaisir





Des charmes se dessinent                 Les replis ne se disent que sur confidences
Et révoquent le faux style                  Confiées du bout des dermes
Le toc troque sa version                    Quand dansent sur les grilles
Et révèle sa pellicule                         Les effets des spectres
Dans la chambre indurée                   Des vêrtures des passantes
Quelque part sous licence                  Des résurgences vives
de vérité traquée                              L'atonie latente
                                                       Evadées sur brises ou en tempêtes
                                                       Là entre deux îles ou deux corridors
Les amours érodent                           Le temps tisse en chrysalides
Les cris ne font la rime                      Au coeur des entres tièdes
Qu'aux larmes en solitude                  Et des matières grises
L'érosion du visible                            Les replis de mémoirs se dénudent
L'articulation des phrases                   Et libèrent du tendre et du sensible
La stase en extase                             La texture et le muscle
La phrase retenue                              La tresse et la mèche sage
En amont des non-dits                       L'incurable beauté des plissures
A l'aval des mystères                         Des pliures des âmes
L'estuaire des fréquences
Ponctuent des déserts Hébergés
La cervelle se plisse
En instance de marée                        Thierry Gaudin Pour Margot Buffet
 

 



"Les Milviades"
 
 


lundi 23 mai 2016

Cris sourds



 

 
Sur l'écran de notre vie, c'est la folle escalade, toujours plus haut toujours plus vite. Comment le corps réagit aux stimulations extérieures, même pas le temps
cherche pas! fooooonce!
 
 





D'ailleurs on ne court pas on vole. On ne perçois plus que des sensations d'expressions. Dans l'intime si fragile, je me dévoile sur la toile, pas si sûr....et si au contraire, c'était une bonne planque.
Se montrer pour mieux se cacher.....derrière toutes nos façades, nos panoplies de super héros, nos blindages, et autre protections, nos postures se lisent discrètes et sincères sur nos expressions.





Travailler sur l'énergie de la photo froissée, en cherchant à évacuer le souvenir, accepter l'idée que dans notre société la photo sert à immortaliser le passé. La mémoire ne subsiste que lors de la reconnaissance du sujet. Chercher ainsi à reconstruire dans les postures de mes modeles les expressions de mes émotions les plus profondes. 
 

 



        

 
 
 
 

jeudi 23 avril 2015

" Traces sur l'hippocampe"


 
 
Collage sur médium 2014 - collection privée-

  
 
 
Le point de départ de ce projet est de donner à regarder
en face la part d'ombre du portrait intime.
Utiliser la photographie froissée, jouer
avec la juxtaposition entre la présence, la disparition
et enclancher ainsi un processus de désincarnation. 
 
 
  
 
Collage sur médium 25 x 31 cm

 
 
 
 
 
 
 

 

lundi 23 mars 2015

"Les Disparantes"

 
"Les Disparantes"          2014
 
 
 
  
 
Triptyque de 3x  25x31cm
 
 
Triptyque de 3 x   25x31cm
   
 
Triptyque de 3 x   25x31cm
 
 
Triptyque de 3 x   25x31cm
 
  
Triptyque de 3 x   25x31cm